Térines

La térine est un poème de 9 vers.
Au lieu de faire rimer des syllabes, on y fait rimer des mots, comme cela se passe dans la sextine des troubadours.
Soient donc trois mots, qu'on appelle A, B et C. Il faut que les vers du poème s'enchaînent en se terminant par ces trois mots selon le schéma suivant : ABC/CAB/BCA. Mes premiers essais ne m'avaient pas convaincue, mais il semble que finalement la térine se prête bien à de petites histoires racontées légèrement. En voici quelques unes, sur des mots non pas choisis, mais imposés par d'autres ou tirés au hasard dans le dictionnaire. Quand on est maître de ses mots, autant les choisir le plus polysémique possible.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site